Test AZ : le guarana – Crème de jour L’Amazone

Bonjour à tous !

Vous l’attendiez, le voici, j’ai nommé le test du guarana de chez Aroma-Zone ! Nous allons tout de suite faire les présentations : vous pouvez le trouver ici et sa fiche pas loin.

Guarana

Le guarana peut servir à plein de choses en cosméto, puisqu’il est…

  • Tonifiant : riche en caféine, en vitamines et oligo-éléments, il stimule l’activité des cellules
  • Anti-cellulite : booste le métabolisme de base des cellules et la libération de catécholamines dont l’adrénaline, qui permet à l’organisme de brûler plus rapidement les graisses stockées indésirables.
  • Antioxydant : protège les cellules de l’oxydation grâce à sa richesse en polyphénols.
  • Astringent  : aide à resserrer les pores grâce aux tanins présents dans la graine de Guarana.
  • Antimicrobien : aide à lutter contre la prolifération bactérienne.

Mais il a aussi d’autres propriétés qui pourront vous intéresser :

  • Lutte contre la somnolence, grâce à sa richesse en caféine
  • Stimulant des fonctions cognitives : une étude montre qu’il booste l’attention et la concentration et améliore l’efficacité mémorielle.
  • Tonique et dynamisant, il est traditionnellement utilisé pour améliorer les performances physiques.
  • Diurétique : la caféine qu’il contient participe à l’amélioration des fonctions d’élimination.
  • Amincissant : la caféine qu’il contient est réputée pour augmenter le métabolisme de base des cellules, permettant une élimination plus rapide des graisses stockées.

Comme je vous l’ai raconté dans mon test précédent, j’étais en plein exams lorsqu’Aroma-Zone m’a proposé de choisir mes produits à tester : à la base, j’ai donc été très intéressée par le guarana pour son côté énergisant ! J’avais déjà cherché à en acheter, et je pense donc pouvoir vous confirmer que c’est là que vous le trouverez au meilleur prix. Bon, vu que je suis maintenant en vacances et que je peux faire la grasse matinée, le besoin de caféine se fait nettement moins ressentir : je vous proposerai peut-être une recette de cocktail énergisant quand j’aurai repris les cours, mais pour l’instant j’ai choisi de voir ce que pouvait donner le guarana dans une crème de jour (ben oui, des fois que ça m’empêche de dormir dans une crème de nuit !) puisqu’il est aussi conseillé pour le soin des peaux grasses et acnéiques.

Il y a quelque temps, j’avais réalisé une crème « amazonienne » purifiante (et très riche) qui s’était avérée bien utile pour sortir cet hiver, mais beaucoup trop grasse pour ma peau une fois les températures remontées (cela dit, n’hésitez pas si vous voulez la recette, je pense qu’elle serait beaucoup plus intéressante pour les peaux sèches !). Le guarana correspondant à merveille à mon thème, je me suis dit que ce serait l’occasion ou jamais de revoir toute la recette.

Voici donc la recette de ma crème de jour purifiante L’Amazone !

Amazone

PHASE HUILEUSE :

PHASE AQUEUSE :

AJOUTS :

* J’ai acheté mon beurre de bacuri chez Gisella Manske mais on dirait qu’ils ne le proposent plus à la vente (pour l’instant ?)… Je vous proposerais de le remplacer par du beurre de cupuaçu ou de cacao, même si je n’ai pas testé. D’autre part, je choisirais l’huile de jojoba si je devais me passer de l’huile de pracaxi – qui elle, est toujours en stock. Si vous essayez, n’hésitez pas à me donner vos impressions !

Commencez par relire les précautions d’hygiène. C’est fait ? Nous allons tout d’abord réaliser le macérât hydroglycériné, pour lui laisser le temps de mariner. Pour cela, il suffit de mélanger (pour 100g, et je vous conseille de prévoir large par rapport à la quantité que vous souhaitez obtenir, histoire de compenser les pertes lors de la filtration)…

  • 5g de guarana
  • 5g de tépezcohuite
  • 10g de glycérine
  • 90g d’eau

Ensuite, vous devrez laisser le tout 24h au frais. Oui c’est long ! Pour vous occuper, mélangez régulièrement, et venez trouver de nouvelles recettes sur mon blog… ^^

Le lendemain, filtrez votre macérât en essayant d’en récupérer le plus possible sans en mettre partout : moi, j’utilise un filtre en tissu !

Astuce : si vous récupérez les poudres contenues dans votre filtre et que vous les faites bien sécher, vous pourrez les utiliser comme base pour un très bon masque-gommage purifiant express : 1/3 de poudres, 1/3 de miel et 1/3 de votre huile végétale préférée. Hé oui, c’est une recette deux-en-un !

Bon, nous avons maintenant notre macérât hydroglycériné durement acquis. Prélevez-en la quantité nécessaire que vous mettrez dans un premier bol. Dans un second, mettez le beurre de bacuri, l’huile de pracaxi et la cire n°3. Et nous allons pouvoir procéder à l’émulsion !

Faites chauffer vos deux bols au bain-marie jusqu’à 70° environ. Sortez-les sans vous brûler, puis versez la phase aqueuse dans la phase huileuse en mélangeant bien jusqu’à ce que l’émulsion prenne. Vous pouvez aider au refroidissement en plaçant votre bol dans un bain d’eau glacée. Lorsque votre mélange est refroidi (en-dessous de 40°), vous pourrez ajouter le baume du Pérou, l’absolue de benjoin et le Cosgard en mélangeant bien à chaque fois. Ensuite, trouvez un joli pot pour y transvaser votre crème, et profitez-en pour la tester avant de vous tartiner, on ne sait jamais 🙂

Résultat : une crème fluide et très rapidement absorbée : déjà, mission réussie ! Elle laisse la peau hydratée et nourrie tout en douceur, avec une odeur vanillée que j’adore, et on peut noter un léger effet bonne mine grâce au beurre de bacuri. J’ai aussi l’impression que le guarana donne un petit coup de peps au teint, mais je vous en dirai plus quand nous aurons fait plus ample connaissance ! A bientôt d’ici là… ^_~

Et encore merci à Aroma-Zone pour m’avoir envoyé ces deux produits à tester !

Publicités

Gommage solide à la fraise – Swap du Printemps

Depuis le temps vous n’êtes pas encore allés voir toutes les autres recettes du swap de printemps ?!?

Gommage fraise

En pensant « printemps », je suis assez rapidement arrivée à l’idée qu’il fallait que j’utilise des pépins de fraise dans un produit parfumé à la fraise et qui ressemble à une fraise (si si… en plissant les yeux peut-être, et caché au milieu d’un champ de fraises, c’est possible). Les pépins de fraise c’est gommant, j’ai donc préparé un gommage à la fraise ! Inspiré de cette recette 🙂

Gommage solide à la fraise :

  • huile de coco : 10%
  • huile de noisette : 8,5%
  • SCI : 5%
  • cire n°2 : 3,5%
  • acide stéarique : 1,5%
  • cire d’abeille : 0,5%
  • sucre brun : 25%
  • sucre blanc : 40%
  • pépins de fraise : 5%
  • arôme fraise des bois : 1%
  • colorant (oxyde rouge)

Alors, ça n’est pas très compliqué : on fait fondre les cires et l’acide stéarique avec les huiles au bain-marie et on ajoute le SCI dilué avec un peu d’eau (mais pourquoi elle n’est pas dans les ingrédients ? C’est ça quand on reprend des recettes longtemps après, ça m’apprendra ! ^^’), puis hors du feu, les sucres, les pépins de fraise, et enfin l’arôme et le colorant. On mélange tout bien, ça sent bon et on met dans des moules avant que ça ne prenne. Ensuite, on démoule, délicatement… parce qu’on a déjà vu des produits solides plus compact : je pense que remplacer l’huile de coco par un beurre ou augmenter le pourcentage d’acide stéarique pourrait aider, pour la prochaine version. Selon la sensibilité de votre peau, vous pourrez l’utiliser pour le visage ou pour le corps.

Gommage à lèvres au coquelicot – Swap du Printemps

Pour ceux qui n’ont pas suivi, un tour par , hop hop hop !

Gommage à lèvres au coquelicot

Une version gourmande du gommage à la pomme verte d’AromaZone… à base de bonbons au coquelicot ! Oui, ceux-là ! coquelicot

Ingrédient :

%

~10 ml
(avec balance)

~10 ml
(avec éprouvette)

– Cera bellina :

5.00

0.5 g

1 cuillère TAD

– Huile végétale de Macadamia BIO :

38.70

3.9 g

4.2 ml

– Glycérine végétale :

5.00

0.5 g

0.5 ml

– Bonbon coquelicot en poudre :

51.00

5,1 g

– Mica :

0.10

0.01 g soit 1 DROP

1 cuillère DROP

– Vitamine E :

0.20

0.02 g soit 1 goutte

0.02 ml soit 1 goutte

Donc, tout d’abord, on commence par nettoyer, désinfecter et préparer son plan de travail. Puis on peut sortir son mixer pour broyer quelques bonbons au coquelicot assez finement. Si vous n’avez pas de mixer, soyez créatifs, ça doit aussi marcher au mortier et au pilon, ou à coups de rouleau à pâtisserie (ça risque d’être plus long par contre).

Ensuite, on mélange la cera bellina avec l’huile de macadamia, on fait fondre le tout au bain-marie et on sort le bol quand c’est liquide.

On ajoute tout le reste en mélangeant, puis on attend que ça refroidisse (bain d’eau froide, frigo, congélateur… rebord de fenêtre…) en continuant de mélanger. Lorsque c’est froid et que la cire a pris, on n’a plus qu’à mettre en pot ! Et voilà, un délicieux petit gommage ! ^_^