Test AZ : l’acide salicylique – Lotion Cherry Splash

Très chers lecteurs,

Je suis heureuse de vous présenter le premier de mes tests en tant que Fée AZ ! J’ai pu choisir deux actifs parmi les derniers mis en ligne dans la boutique, et j’ai jeté mon dévolu sur l’acide salicylique et le guarana. Ce qui ne m’a pas empêchée de mettre plusieurs autres actifs dans mon panier lors de ma dernière commande, parce que j’ai eu du mal à choisir ! Je vous propose donc tout d’abord une recette avec l’acide salicylique, et la recette avec le guarana suivra très vite.

Acide salicylique

Vous pourrez le trouver ici, avec sa fiche : il s’agit d’un actif…

  • Antibactérien : des études in-vitro montrent les propriétés antimicrobiennes de l’acide salicylique contenu dans l’écorce de Saule, notamment contre les microorganismes impliqués dans la formation de l’acné (Propionibacterium acnes, Staphylococcus aureus).
  • Anti-inflammatoire et anti-acné : diminue les symptômes liés à l’inflammation. L’acide salicylique intervient dans la cascade de l’acide arachidonique, un acide gras précurseur de la formation des prostaglandines E2, molécules ayant des effets inflammatoires et douloureux.
  • Lissant et régénérant : puissant agent kératolytique, effet « peeling » doux. L’acide salicylique stimule le renouvellement cellulaire, améliorant ainsi l’aspect général de la peau. Il atténue les lésions laissées par l’acné et les taches pigmentaires, lisse les rides, ridules et irrégularités cutanées.
  • Qui permet de diminuer les rugosités et prévenir les callosités, lisse et adoucit la peau
  • Anti-pelliculaire  de par ses effets kératolytique (facilite l’élimination des squames) et antibactérien (purifie le cuir chevelu)
  • Antibactérien puissant
  • Booster de conservation en association avec d’autres conservateurs, comme le Leucidal, l’Extrait de pépins de pamplemousse, le Complexe Benzoate & Sorbate

Étant donné qu’Aroma-Zone m’a contactée pour ce test pendant mes examens de fin d’année, et que les examens, ça me donne des boutons, au propre comme au figuré, j’ai tout de suite sauté sur l’acide salicylique, que je lorgnais d’ailleurs depuis un certain temps dans d’autres boutiques où je ne commande pas. Je suis très contente qu’il soit maintenant disponible chez eux ! J’ai choisi de tester cet actif dans un croisement de deux de mes recettes fétiches : l’eau de miel de Zaubette et le spray hydratant de Cosmeticious…

Voici donc la recette de ma lotion visage hydratante et purifiante, le Cherry Splash !

C’est une recette vraiment facile à réaliser : vous n’avez qu’à ajouter les différents ingrédients en mélangeant bien à chaque fois (en respectant les précautions d’hygiène) ! Ma lotion a un pH de 5, ce qui est parfait pour que les AHA fassent leur boulot. Pensez à tester votre produit avant de l’utiliser, des fois que vous ne le supportiez pas !

Cherry Splash

Je viens juste de faire cette recette, je ne peux donc pas encore vous donner d’avis sur le long terme (notamment pour le côté purifiant), mais je peux déjà vous dire que ce spray est très agréable à utiliser. Une odeur délicieuse, mais aussi un effet hydratant très clair et une peau nette et toute douce… J’adore ! Je pense que cette formule va vite faire partie de mes indispensables 🙂

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette recette, et à très bientôt pour la recette au guarana ! ^_~

Publicités

Sérum visage aux fruits rouges – Swap du Printemps

Vous avez remarqué que c’est de plus en plus n’importe quoi, ces pubs pour les autres produits du Swap du printemps ?

Sérum visage fruits rouges

Voici un sérum visage qui fera du bien aux peaux mixtes voire grasses, inspiré de Recettes Aroma qui s’inspire de Lush, une fois de plus.

Sérum visage aux fruits rouges (environ 25g) :

  • 8g de beurre de karité
  • 8g de beurre de sal
  • 5g d’argile verte
  • 3ml d’hydrolat de lavande
  • 1g d’oxyde de zinc
  • arômes (framboise, absolue de cassis)

A priori : faire fondre les beurres au bain-marie, et ajouter hors du feu l’argile, l’hydrolat de lavande, l’oxyde de zinc puis les arômes en mélangeant bien.

Pourquoi « a priori » ? Hmm, parce que… Je ne referai plus le coup, mais je n’avais pas noté dans quel ordre exactement j’ai mélangé tout ça pour obtenir la texture solide et homogène de la version d’Izaline. Je n’ai visiblement pas dû suivre le même ordre en refaisant la recette ensuite pour la tester moi-même, puisque ma version a fait de gros grumeaux d’argile qui ne voulaient pas se mélanger et que j’ai dû enlever pour avoir quelque chose d’à peu près homogène… ^^’ A re-tester donc pour valider cette procédure. Une nouvelle leçon pour les débutantes : partez du bon pied et commencez tout de suite à noter ce que vous faites avec vos ingrédients et dans quel ordre vous les ajoutez !