Sérum purifiant « Cha no yu »

おはよう!Aujourd’hui, nous allons continuer notre petit aperçu des recettes du swap japonais et c’est le tour du sérum « Cha no yu », formulé pour aider les peaux à problèmes à se débarrasser de leurs petites imperfections. Il s’inspire d’une recette de Biotytille dans laquelle j’ai remplacé les huiles par mes huiles aux propriétés les plus purifiantes. Il fait aussi la part belle au thé matcha originaire du Japon, qui en plus d’être excellent comme boisson ou en cuisine (je pourrais partir dans une digression spéciale cuisine japonaise mais ça n’est pas le sujet de cet article ^^), est aussi entre autres anti-inflammatoire et astringent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Gel d’aloé vera – 66,9 %
  • Huile de jojoba – 12 %
  • Huile de pracaxi (Gisella Manske) – 8 %
  • Huile de baies de laurier – 8 %
  • Glycérine végétale – 2 %
  • Poudre de thé matcha – 0,5%
  • Fragrance thé vert (Jurassens) 1%
  • Cosgard 0,6%

C’est une recette rapide ! Respectez bien les précautions d’hygiène et ajoutez à votre gel d’aloé vera les différentes huiles, la glycérine, le thé matcha, la fragrance et le conservateur en mélangeant à chaque fois. Transférez dans un flacon et décorez-le d’une jolie étiquette…

Cha no yu-étiquette

J’avais déjà réalisé pour moi une version de ce sérum avec le même mélange d’huiles mais sans avoir encore pensé au thé vert, je pense cependant que les deux doivent encore être assez proches. Il a une texture fraîche qui est absorbée très rapidement et qui laisse la peau douce et satinée, j’ai aussi remarqué une amélioration de mon teint en l’utilisant. Seul bémol dans ma version, l’odeur assez particulière de l’huile de baies de laurier était assez présente… Heureusement j’ai trouvé qu’on la remarquait beaucoup moins dans le sérum de Pnixie avec la fragrance Thé vert – même si je suis encore dubitative quant à la ressemblance olfactive de cette fragrance avec le thé !

Et voici la petite fiche de ce sérum.

Cha no yu2Pour l’anecdote toujours… Je ne suis encore jamais allée au Japon mais j’ai eu la chance de participer en France à une cérémonie du thé organisée lors d’un week-end linguistique. J’en garde un très bon souvenir, d’autant plus que je suis apparemment une des seules à avoir apprécié le thé qui nous a été servi (assez spécial, paraît-il). Si vous avez l’occasion de participer à une de ces cérémonies, je vous le conseille !

Je vous dis à très bientôt pour les recettes suivantes, またね ^_~

Publicités

Le swap « Escale au Japon »

みんなさんこんにちは – Minna-san konnichiwa !

Aujourd’hui est enfin venue l’heure de mes articles sur le swap Escale au Japon organisé par Sylviane… en mars, oui mais mieux vaut tard que jamais ! J’étais déjà assez fière d’avoir réussi à gérer la préparation de mon colis en même temps que mes exams (vous savez, ceux que j’ai eu toute l’année en fait). Étudiante en japonais comme vous le savez peut-être, et fan de la culture japonaise, ça aurait été impensable que je ne participe pas !

J’ai reçu un ma-gni-fique colis de la part de Tout Nat’urellement dont j’ai vraiment adoré tout le contenu, ses produits sont géniaux et sentent vraiment super bon. D’ailleurs je vous conseille chaudement d’aller jeter un œil à son article sur le swap et à ses recettes ! Dans ce superbe plateau à bentô fait main, j’ai pu trouver :

Bentô

Quant à moi, j’ai envoyé un colis à Pnixie, qui contenait :

Swap

Les recettes ne vont pas tarder, le temps de vous faire de jolis petits articles… 😉 En attendant, またね – mata ne ! ^o^

Le kit « layering » de voyage

Bon, j’ai mis layering dans le titre parce que ça parlera à plus de monde, mais moi je suis étudiante en japonais et il semblerait qu’au Japon, layering ça ne renvoie pas à grand-chose en rapport avec la cosmétique ! Pour faire classe je parlerais bien de Nihon-teki keishôhin (日本的化粧品) mais vous n’allez pas retenir. Donc à vous de voir comment vous voulez appeler cette technique, layering, millefeuille ou 日本的化粧品 !

Dans tous les cas, il s’agit bien d’un programme de soins inspiré par celui des Japonaises, j’me suis renseignée ! Ça consiste à utiliser une série de soins pour le visage matin et soir, chacun ayant sa propre utilité. Cette technique étant à la mode et expliquée un peu partout, vous avez le choix mais je vais vous conduire chez Zaubette qui a écrit tout un très bon article sur le layering ! Ben oui je ne vais pas répéter ce qu’elle a très bien expliqué, sinon c’est pas comme ça que je vais avancer mes articles.

Parce qu’en fait, je voulais vous présenter ma dernière trouvaille en matière de layering, ou comment éviter de partir en vacances avec une trousse de toilette qui pèse 5 kilos : le kit de layering spécial voyage !

Millefeuille fluo

Bon, je ne suis pas partie en vacances cet été en fait, donc je n’ai pas eu de soucis de trousse de toilette, mais si là, tout de suite, on m’apprenait que j’ai gagné un voyage aux Seychelles, hé ben je serais prête :p

Pour ce kit, j’ai utilisé deux lots de pots empilables de 10ml de chez Aroma-Zone (ils les ont aussi en couleur, mais j’ai préféré m’amuser à colorer directement les produits, au grand dam de l’homme de la maison d’ailleurs). Voyons en détail ce qu’il y a dans cet arc-en-ciel de produits…

  • Un démaquillant huileux à la noix de coco (pour le soir) : inspiré de celui de Zaubette, c’est un démaquillant vraiment tout simple et qui sent merveilleusement bon ! 80% d’huile de coco et 20% de gélisucre, et hop ! Un démaquillant super efficace même contre le mascara waterproof, j’adore !
    Huile démaquillante
  • Un nettoyant visage tout rose : rien de très original ici, juste le reste de mon échantillon de nettoyant pseudo-solide du swap de printemps, dilué pour le rendre crémeux, et coloré, comme vous vous en seriez sans doute déjà rendu compte. Le prochain sera inspiré de la gelée nettoyante des Cosmétiques de Lilith que je vous conseille, ayant eu la chance de la tester !

Nettoyant visage

  • Une gelée de miel : c’est ce à quoi j’ai réfléchi le plus longtemps, comment inclure ma lotion dans ces petits pots ? Finalement j’ai eu l’idée de réaliser une version gélifiée de mon eau de miel à la lavande, en ajoutant 1% de carraghénane (et du colorant). Pour la petite histoire, Lison et moi avons eu à peu près la même idée au même moment, mais nos deux versions de gelée de miel n’ont en fait rien à voir ! Vous pouvez quand même aller voir la sienne, je vous autorise 😉

    Note sur cette gelée : j’adore sa consistance, c’est une gelée mais on a l’impression de retrouver une lotion liquide quand on l’applique ! N’empêche qu’avec une texture de confiture pareille on s’attend à tomber sur une odeur de fruits jaunes, pas de lavande… Je pense que la prochaine sera à la pêche ou à l’abricot 🙂

    Gelée de miel

  • Un sérum à l’aloé vera : je n’utilise habituellement pas de sérum dans ma routine, parce que je ne sais pas quoi mettre dedans après avoir mis plein d’actifs dans la lotion. Mais j’avais 6 pots sous la main ! J’ai donc opté pour une recette toute simple : 84% de gel d’aloé vera, 1% de glycérine, 10% de miel, 5% d’arrow root (et du colorant). J’aime bien en fait, de quoi me faire réfléchir à utiliser ce genre de sérum à chaque fois…

Sérum

  • Une crème de jour « express » à la poire : je n’aurais pas pensé à cet arôme sans avoir été inspirée par le vert que j’avais prévu, ça aurait été dommage ! J’ai utilisé le lait végétal AZ comme base (à 63 %), ajouté de l’aloé vera (31 %), 5% de MSM, 1% d’extrait aromatique de poire et du colorant vert. Bilan, une crème légère et très parfumée, mmm !

Crème jour

  • Une crème de nuit « express » : je suis aussi partie d’une base de 86% de lait AZ (je ne vous avais pas dit que j’ai fini cette tambouille à minuit, ça explique le choix des crèmes « express » ^^), à laquelle j’ai rajouté 5% d’urée diluée dans 3% d’hydrolat de lavande, 5% d’acides de fruits, et 1% d’absolue de benjoin. Benjoin-lavande, il fallait y penser mais le résultat me plaît beaucoup !

Crème nuit

  • Et je finis mes soins avec une pointe de crème pour les lèvres. Elle n’a pas son propre pot parce que 10ml, c’est largement trop pour une dose de voyage ! D’ailleurs, j’ai réussi à en transférer à grand peine dans un flacon gloss, et c’est beauuucoup plus pratique pour en mettre juste la quantité qu’il faut 😉

Et voilà, si maintenant c’était à vous qu’on offrait le voyage aux Seychelles finalement (mais vous m’emmèneriez bien avec vous, hein ?), vous sauriez comment emporter votre routine de soins sans payer de surcharge de bagages ! ^_^

Sérum visage aux fruits rouges – Swap du Printemps

Vous avez remarqué que c’est de plus en plus n’importe quoi, ces pubs pour les autres produits du Swap du printemps ?

Sérum visage fruits rouges

Voici un sérum visage qui fera du bien aux peaux mixtes voire grasses, inspiré de Recettes Aroma qui s’inspire de Lush, une fois de plus.

Sérum visage aux fruits rouges (environ 25g) :

  • 8g de beurre de karité
  • 8g de beurre de sal
  • 5g d’argile verte
  • 3ml d’hydrolat de lavande
  • 1g d’oxyde de zinc
  • arômes (framboise, absolue de cassis)

A priori : faire fondre les beurres au bain-marie, et ajouter hors du feu l’argile, l’hydrolat de lavande, l’oxyde de zinc puis les arômes en mélangeant bien.

Pourquoi « a priori » ? Hmm, parce que… Je ne referai plus le coup, mais je n’avais pas noté dans quel ordre exactement j’ai mélangé tout ça pour obtenir la texture solide et homogène de la version d’Izaline. Je n’ai visiblement pas dû suivre le même ordre en refaisant la recette ensuite pour la tester moi-même, puisque ma version a fait de gros grumeaux d’argile qui ne voulaient pas se mélanger et que j’ai dû enlever pour avoir quelque chose d’à peu près homogène… ^^’ A re-tester donc pour valider cette procédure. Une nouvelle leçon pour les débutantes : partez du bon pied et commencez tout de suite à noter ce que vous faites avec vos ingrédients et dans quel ordre vous les ajoutez !