Crème bonne mine « Okinawa »

こんばんは!Aujourd’hui, on part direction Okinawa pour une crème visage effet bonne mine et légèrement autobronzante ! Pas très japonais ces ingrédients, vous me direz ? C’est normal, c’est parce qu’Okinawa est un archipel un peu à part au Japon qui, pour ce que j’en connais, évoque davantage les plages tropicales que les habituels clichés nippons.

Okinawa-2

Phase aqueuse :

  • Infusion de reine des prés et de calendula : 62,4%
  • Urée : 5%

Phase huileuse :

  • HV camélia (aussi appelée huile de thé vert) et jojoba : 10%
  • Cire n°3 : 8%

Ajouts :

  • Poudre de lait de coco : 8%
  • DHA : 4%
  • Allantoïne : 1%
  • Fragrances (Vahiné GF, Summer, Moorea, Monoï) : 1%
  • Cosgard : 0,6%
  • Oxyde marron et cacao en poudre (pour une crème légèrement teintée)

Commencez comme d’habitude par prendre toutes les précautions d’hygiène. Préparez dans un premier bol votre phase aqueuse (sans l’urée), dans un deuxième votre phase huileuse, et faites-les chauffer au bain-marie. Lorsque l’émulsifiant aura fondu, ajoutez l’urée dans votre phase aqueuse et sortez les bols. Versez votre phase aqueuse dans la phase huileuse et mélangez bien pour émulsionner. Continuez à mélanger jusqu’à ce que votre préparation refroidisse (en dessous de 40°), puis incorporez vos ajouts en mélangeant à chaque fois. Transférez ensuite dans un contenant adapté, vous pouvez maintenant le décorer d’une étiquette comme celle-ci :

Okinawa-étiquette

J’ai dû rajouter un peu de xanthane pour stabiliser l’émulsion (je trouve que j’ai quelques soucis de stabilité avec la cire n°3, je ne sais pas pourquoi) mais je n’ai pas noté la quantité exacte, désolée ! Je n’ai pas testé cette crème moi-même. Pnixie m’a confié qu’elle avait un effet autobronzant plutôt marqué sur elle, ce qui fait qu’elle a préféré l’utiliser pour cela plutôt que pour un usage quotidien sur le visage. Je vous avoue que j’ai été plutôt étonnée, puisque j’ai utilisé une crème bonne mine offerte par ma NSP Lison ❤ et dosée elle aussi à 4% de DHA tous les jours, et jusqu’au fond du pot, sans que l’on distingue plus qu’un léger effet bonne mine sur ma peau blanche de geek. Sans doute que nous réagissons différemment à la DHA toutes les deux ! N’oubliez donc pas de faire un test si vous testez cette crème, comme d’habitude n’est-ce pas pour détecter toute allergie éventuelle, mais aussi en l’occurrence pour pouvoir doser l’effet autobronzant !

Et voici la petite fiche de la crème Okinawa :

Okinawa

A très bientôt pour les prochains articles, n’hésitez pas à suivre mes publications si ça n’est pas déjà le cas ! Passez une bonne soirée, またね~! ^_~

Sérum purifiant « Cha no yu »

おはよう!Aujourd’hui, nous allons continuer notre petit aperçu des recettes du swap japonais et c’est le tour du sérum « Cha no yu », formulé pour aider les peaux à problèmes à se débarrasser de leurs petites imperfections. Il s’inspire d’une recette de Biotytille dans laquelle j’ai remplacé les huiles par mes huiles aux propriétés les plus purifiantes. Il fait aussi la part belle au thé matcha originaire du Japon, qui en plus d’être excellent comme boisson ou en cuisine (je pourrais partir dans une digression spéciale cuisine japonaise mais ça n’est pas le sujet de cet article ^^), est aussi entre autres anti-inflammatoire et astringent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Gel d’aloé vera – 66,9 %
  • Huile de jojoba – 12 %
  • Huile de pracaxi (Gisella Manske) – 8 %
  • Huile de baies de laurier – 8 %
  • Glycérine végétale – 2 %
  • Poudre de thé matcha – 0,5%
  • Fragrance thé vert (Jurassens) 1%
  • Cosgard 0,6%

C’est une recette rapide ! Respectez bien les précautions d’hygiène et ajoutez à votre gel d’aloé vera les différentes huiles, la glycérine, le thé matcha, la fragrance et le conservateur en mélangeant à chaque fois. Transférez dans un flacon et décorez-le d’une jolie étiquette…

Cha no yu-étiquette

J’avais déjà réalisé pour moi une version de ce sérum avec le même mélange d’huiles mais sans avoir encore pensé au thé vert, je pense cependant que les deux doivent encore être assez proches. Il a une texture fraîche qui est absorbée très rapidement et qui laisse la peau douce et satinée, j’ai aussi remarqué une amélioration de mon teint en l’utilisant. Seul bémol dans ma version, l’odeur assez particulière de l’huile de baies de laurier était assez présente… Heureusement j’ai trouvé qu’on la remarquait beaucoup moins dans le sérum de Pnixie avec la fragrance Thé vert – même si je suis encore dubitative quant à la ressemblance olfactive de cette fragrance avec le thé !

Et voici la petite fiche de ce sérum.

Cha no yu2Pour l’anecdote toujours… Je ne suis encore jamais allée au Japon mais j’ai eu la chance de participer en France à une cérémonie du thé organisée lors d’un week-end linguistique. J’en garde un très bon souvenir, d’autant plus que je suis apparemment une des seules à avoir apprécié le thé qui nous a été servi (assez spécial, paraît-il). Si vous avez l’occasion de participer à une de ces cérémonies, je vous le conseille !

Je vous dis à très bientôt pour les recettes suivantes, またね ^_~