Et POP!

Cher Lecteur,

Je t’annonce une grande nouvelle !!! Lison, que tu connais sans doute déjà, a finalement annoncé officiellement l’ouverture imminente de sa savonnerie POP!, et si tu connais bien ma NSP, tu imagines déjà que c’est une occasion en or de mettre la main sur ses fantastiques savons originaux, colorés et tout doux. Ayant pu avoir un aperçu en avant-première de ceux qu’elle va proposer à la vente, je peux t’assurer que tu ne seras pas déçu ! Tu pourras en apprendre plus dans son dernier article, et surtout, suivre la page Facebook de POP! pour ne rater aucune actualité. N’hésite pas à en parler autour de toi !

POP!

Bisous Bisous (référence intentionnelle au style des articles de Lison ^^)

Publicités

Les aventures du Grand Schtroumpf – volume 1

Cet été, j’ai profité de mes vacances pour schtroumpfer visite à ma NSP Lison. Ça faisait un schtroumpf moment qu’on avait envie de se rencontrer et j’ai passé un moment génial en sa compagnie ! Nous avons parlé de schtroumpf et de rien, et évidemment, nous avons décidé de tambouiller en duo ! Nous avons schtroumpfé du shampooing Big de Lush entre autres : je racontais à Lison que c’est quand même le seul shampooing qui m’a valu cet échange tout à fait surréaliste…

« Oh, ils sont beaux tes cheveux ! T’as changé de coiffure ? »

« Nan, j’ai changé de shampooing. »

Parce que oui, ce shampooing fait un volume de schtroumpf. Sauf que le schtroumpf de Lush, il est à base de gros sel, et que ça oblige à choisir entre des cheveux tout emmêlés si on frotte bien ou schtroumpfement pas de mousse si on veut éviter les nœuds, donc plusieurs shampooings d’affilée. Perso, je l’utilisais au final en deuxième shampooing (après un premier shampooing différent donc, pas schtroumpfement pratique) parce que même avec un après-schtroumpf, le résultat n’était pas très schtroumpf. Et en plus, les schtroumpfs de chez Lush, c’est cher.

Donc, on a schtroumpfé de copier ce fameux Big. Avec du sel en poudre pour du volume sans les schtroumpfs, de l’inuline et du silicone pour les éviter encore plus, et des tensioactifs solides pour une texture crémeuse ! Et du mica bleu… c’est pour ça qu’on l’a schtroumpfé « Big Schtroumpf« , et que vous vous tapez un article aussi schtroumpf 😉

Grand Schtroumpf

Liste des schtroumpfs :

Phase n°1 :

  • SLSA : 15%
  • SLS (Sodium Lauryol Sarcosinate) : 15%
  • SCS : 20%
  • eau : 17%
  • HV coco : 5%

Ajouts :

  • sel fin : 20%
  • silicone végétal : 3%
  • inuline : 2%
  • fragrances (arôme pêche GF 2%, Coconut Cream GM 0,5%, HE citron 0,25%, monoï GM 0,25%)
  • mica bleu (GM) : 0,4%
  • cosgard : 0,6%

Commencez par schtroumpfer les tensioactifs, l’eau et l’huile de coco dans un bol que vous allez chauffer au schtroumpf-marie. Mélangez bien, et schtroumpfez les ajouts un par un, en mélangeant à chaque fois. Mettez en pot, de préférence avant que le schtroumpf ne durcisse trop. Et voilà !

Big schtroumpf

Première constatation : ce shampooing sent schtroumpfement bon ! Je me suis bien amusée à mixer les fragrances de Lison, je pense d’ailleurs que mes lecteurs auront reconnu ma touche personnelle au nombre de schtroumpfs ^^ Au niveau de la texture, autant dans le sud chez Lison il faisait chaud, alors on a obtenu une texture assez sympa de crème/pâte épaisse, autant une fois revenue dans le nord mon schtroumpf a beaucoup durci pour donner une texture plus proche d’un shampooing solide auquel on aurait ajouté trop d’eau (oui, ça schtroumpfe le vécu). C’est devenu plus difficile à appliquer tel quel !

Par contre, il mousse schtroumpfement mieux que la version Lush, dès le premier shampooing (j’en fais toujours deux), et il produit en fait une tonne de mousse au deuxième schtroumpf. Le sel fin, c’est beauuuucoup mieux que le gros schtroumpf, au revoir les nœuds et bonjour le volume ! En plus de ça, après quelques shampooings, il semblerait que ce schtroumpf convienne particulièrement à mes cheveux (cheveux fins, longs, peu poreux et regraissant vite). En plus du volume, j’ai la schtroumpf qu’il m’aide à espacer un peu mes shampooings, ce que je recherche depuis longtemps !

Si vous voulez retrouver cette recette en un peu moins schtroumpf, allez jeter un œil à l’article de Lison, vous pourrez aussi y trouver son avis sur ce schtroumpf avec un type de cheveux différent 🙂 Et puis de toute façon, si vous ne le connaissez pas, allez voir son blog, il est vraiment très schtroumpf ^^

Bon, si vous avez lu ce schtroumpf jusque là, vous vous demandez peut-être pourquoi « volume 1 ». Hé bien Lison et moi sommes d’accord sur le fait que la texture du schtroumpf est à retravailler. Lison compte le rendre plus crémeux pour pouvoir l’appliquer directement sur les schtroumpfs… Et moi, j’en ferais bien un schtroumpf solide ! Donc restez connectés, à la fois chez Lison et chez moi, pour connaître les prochaines aventures du Grand Schtroumpf ! 😀

Un gros bisou à ma NSP sans qui cette recette n’aurait pas vu le jour ! Et je schtroumpfe une dédicace particulière à « Azraël », au passage, qui a aussi apporté sa griffe à la recette 😉

PS : La version solide a vu le jour, venez donc y schtroumpfer un œil 🙂

Projet « Summer Hair »

Coucou vous ! J’espère que vous allez bien en cette journée de Pâques ! Ici le soleil brille, ce qui m’amène tout naturellement à vous parler de mon dernier grand projet cosmétique. J’ai nommé le projet « Summer Hair » (ça sonne bien non ?) ! Plus clairement, j’ai décidé de soigner mes cheveux tout en essayant de leur donner les magnifiques reflets dorés qu’on peut avoir en été si on ne chope pas un coup de chaleur à chaque fois qu’on met le nez dehors.

Pour cela, j’ai demandé conseil aux expertes du groupe Cosmé’team et notamment Miriam du blog Elixir et Pigmentiques. Merci Miriam ! ❤ J’avais déjà des vues sur le henné blond de chez Aroma-Zone (et ce avant la vague de colorations qui déferle actuellement sur les blogs de cosméto depuis la sortie de leur nouvelle gamme de hennés, la preuve, elle est sortie le lendemain du jour où j’ai commandé le mien !), et elle m’a aussi conseillé la bière éventée et le miel (surtout celui d’eucalyptus) pour éclaircir les cheveux.

Ensuite, j’ai réussi à trouver du miel d’eucalyptus et ça n’était pas si facile que ça ! Je vous conseille donc les boutiques de la Famille Mary si vous avez la chance d’en avoir une près de chez vous (en plus leur vendeuse était super sympa), ou leur site sinon : ils ont du miel d’eucalyptus mais aussi du miel délicieux si vous êtes aussi amateur de miel !

Je me suis donc tout d’abord préparé une gelée de miel inspirée de la recette de Lison que vous trouverez ici pour me préparer une

Gelée de miel éclaircissante :

PHASE A (huileuse) :

  • 45% de miel d’eucalyptus
  • 3% d’huile de ricin
  • 2% de squalane
  • 5% de BTMS-50 (Gracefruit)

PHASE B (aqueuse) :

  • 33% de bière éventée
  • 5% d’urée
  • 3% de glycérine végétale
  • 1% de gomme xanthane

PHASE C (ajouts) : 

  • 1,4% de fragrances : Vanille sucrée (MaCosmétoPerso), Cookie dough (Gracefruit) et Bee happy pour moi
  • 1% de Concentré Hydratation Intense
  • 0,6% de Cosgard

Si la recette vous tente, voici comment faire : une fois votre plan de travail nettoyé, désinfecté et préparé comme il se doit, commencez par préparer séparément votre phase huileuse dans un premier bol et mettez-le à chauffer dans un bain-marie. Dans un deuxième bol, mettez à chauffer la bière et la glycérine.

Lorsque vos deux bols seront chauds (~70 degrés environ) et que le BTMS sera bien fondu, sortez les deux bols et ajoutez dans la phase aqueuse l’urée pour conserver ses propriétés et la xanthane par après, histoire d’avoir un gel homogène. Ensuite, versez-la dans la phase huileuse en mélangeant bien pour que l’émulsion prenne. Une fois votre mélange suffisamment refroidi (en dessous de 40 degrés), ajoutez les fragrances, le CHI et le Cosgard en mélangeant bien, et vous pourrez ensuite mettre en pot.

Ma version est particulièrement épaisse, sans doute parce que mon miel est crémeux à la base (ou alors parce que la xanthane et moi, c’est toute une histoire). Mais on obtient une gelée qu’on mangerait à la petite cuillère si on ne savait pas que c’est pour les cheveux. Je l’ai testée à deux reprises, en pose longue (4 heures et 7 heures), et si je n’ai pas vu d’éclaircissement flagrant, comme je m’y attendais d’ailleurs, j’ai commencé à voir apparaître quelques reflets dorés et surtout, une douceur incroyable ! Pas de photo parce que j’ai passé pratiquement tout mon pot de 100g avant d’écrire cet article, comptez 40-50g de gelée pour un masque avec les cheveux jusqu’à la taille.

 

Entre ces deux masques, j’ai testé la recette de henné de Miriam (rappelons que c’était mon premier henné colorant, j’avais un peu d’appréhension) ! La voilà :

  • 2 parts de miel d’eucalyptus (j’en ai mis 100g)
  • 3 parts de bière blonde éventée (150g)
  • 1 part de henné blond (50g)
  • auxquelles j’ai ajouté une cuillère à café de curcuma et une autre de cannelle.

J’avais déjà fait un henné neutre et la consistance était pâteuse / grumeleuse / granuleuse, pas top quoi. Mais là j’ai eu les conseils d’une pro, et avec ces proportions c’était nickel, ça s’étalait super bien et je n’ai pas dû racler le fond du bol pour finir ! J’ai laissé poser 4 heures, et galéré à mort pour le rinçage – cela dit depuis AZ a revu la formule de ses hennés et ils sont plus fins, et doivent donc beaucoup mieux se rincer. J’avais qu’à commander deux jours plus tard ! ^^

Malgré tout, le résultat en valait la peine – je ne l’ai découvert que le lendemain matin puisque j’avais laissé mes cheveux encore un peu humides pour aller dormir, par égard pour mes voisins. Ça s’éclaircit tout doucement, ma couleur de cheveux entre les racines et les pointes plus abîmées est plus uniforme, quelques timides mèches dorées et en bonus, plus de volume et de magnifiques ondulations (OK, ça c’était l’effet couchée les cheveux mouillés. Mais j’adore !), et des cheveux super doux grâce à tout ce miel… Verdict : je suis fan du henné blond, et le prochain est pour bientôt !

Un conseil pour les porteurs de lunettes, à branches blanches notamment… Faites gaffe ! J’y ai pensé et je ne les ai remises que le lendemain de mon henné, longtemps après avoir rincé et séché mes cheveux, mais les miennes ont quand même elles aussi bénéficié de reflets jaune-doré… ^^’

Voici de quoi comparer mes cheveux, avec un avant-après :

Avant

Henné blond

 

Voilà donc ce que ça donne après deux masques de gelée au miel et un henné blond (au soleil). Ça me plaît de plus en plus ! ^_^

La suite de mes aventures capillaires, c’est par ici !

C’est NOEL !!!

OK, à proprement parler, c’est pas encore Noël. Mais je suis pratiquement en vacances (enfin !), il fait froid, il y a des illuminations plein les rues et les calendriers sont ouverts. C’est juste une question de temps quoi 😉

Justement, pour se mettre dans l’ambiance, il y a tout plein de concours qui fleurissent sur internet. De quoi commencer tout de suite la distribution des cadeaux !

Cadeau

Tout d’abord, en bonne NSP, je vais bien sûr vous proposer de participer au calendrier de l’Avent de Lison. On est déjà le 9, donc vous partez avec quelques cases de retard (allez quand même voir les derniers jours, vous pouvez encore participer), mais vous avez tout plein de chouettes lots qui vous attendent tout le reste du mois !

Vous pourrez aussi rendre visite à ma copine Marine de Nature&co’, qui organise un grand concours pour son bloganniversaire, et vous aurez encore tout le mois pour jouer, c’est top pour les retardataires 🙂

Pour continuer avec les calendriers de l’Avent, il y en a deux autres avec de très beaux lots à ma connaissance (si vous, vous en connaissez d’autres, hein, n’hésitez pas à m’en faire part !) : celui du blog Des étoiles sur la peau, et celui de Caly.

Avec ça, vous allez être gâtés, hein ! Et puis ça peut aussi vous faire de bonnes idées cadeaux… ^^

A bientôt, chers lecteurs patients qui avez su tenir pendant cette longue attente de passage d’exams !