Shampooing automnal « Ail laurier »

Bonsoir tout le monde !

J’avoue tout de suite : il n’y a ni ail ni laurier dans ce shampooing solide, mais j’ai dû juger qu’écrit « Ai! laurië », comme dans « Ai! laurië lantar lassi súrinen » ça serait trop facile à comprendre. C’est du quenya (elfique) et ça veut dire « Ah ! comme l’or tombent les feuilles dans le vent »…

Tolkien - Namarië

Tolkien – « Namarië »

Bref. C’est l’automne. En automne, les feuilles tombent, et les cheveux ont tendance à faire de même… Je ne m’étais jamais vraiment intéressée à la question et j’aurais pu continuer comme ça encore longtemps (les cheveux, ça repousse :p), si je n’avais pas été alertée par la découverte récurrente de cheveux dans mes petits plats. Et ça, je ne laisse pas passer !

Je me suis basée sur ma dernière recette de shampooing solide à la mode, celle du Schtroumpf bricoleur / shampooing luciole, et j’ai rajouté tout plein d’actifs fortifiants et anti-chute.

Phase n°1 :

  • 25% SCS
  • 10% SCI
  • 10% SLSA
  • 5% Sodium Lauroyl Sarcosinate
  • 4% HV Ricin
  • 4% HV pracaxi
  • 8% jus de citron

Ajouts :

  • 20% sel fin
  • 2% bringharaj
  • 2% amla
  • 2% poudre d’ortie
  • 2% kapoor kachli
  • 2% shikakai
  • 1,5% glycérine
  • 1,5% inuline
  • 1% HE sauge sclarée

Comme d’habitude, respectez les précautions d’hygiène habituelles, préparez votre bain-marie habituel, mettez tous les ingrédients de la phase 1 dans votre bol habituel, puis quand c’est tout fondu ajoutez la suite en mélangeant bien, et mettez en moule. Il faut savoir que c’est un shampooing aux poudres donc si vous avez testé, vous savez ce que ça veut dire : couleur moche à l’horizon ! J’ai d’abord coulé deux mini-feuilles dans mon moule à mini-feuilles, et pour essayer de varier un peu la couleur, j’ai rajouté du dioxyde de titane pour l’éclaircir. Notez que comme je voulais une couleur feuille morte en fait, avant ça j’ai essayé avec des colorants alimentaires et des micas et rien d’autre ne fonctionne, je vous gagne du temps :p

Shampooing solide Ail laurier

Et voilà le résultat ! Ça n’est pas mon plus beau shampooing ni celui qui sent le meilleur… mais il fait bien son boulot. Ça fait quelque temps que je le teste (vous l’aviez sans doute deviné, vu qu’on n’est pratiquement plus en automne en fait), et l’indicateur cheveux-dans-l’assiette est unanime : l’invasion est endiguée ! \o/

Publicités